mammographe-cir-montreux-compressor

centre d'imagerie de la riviera

Imagerie de la femme

En collaboration avec la Clinique Suisse Montreux, le CIR offre des prestations de pointe en imagerie de la femme.

Il dispose d'un mammographe basé sur une technologie innovante qui permet d'offrir aux femmes une meilleure performance diagnostique, une diminution de la dose d'irradiation de plus de 50%, ainsi qu'un confort accru grâce à une compression moindre du sein.

Des examens d'échographie haute résolution et des ponctions/biopsies sont également réalisés dans ce  service.

Tous les centres de 3R - Réseau Radiologique Romand sont interconnectés; ainsi, patients et prescripteurs peuvent bénéficier sur chaque site des compétences spécifiques des radiologues de l'ensemble du réseau.

NOUVEAU SERVICE DU CIR - CENTRE D'IMAGERIE DE LA RIVIERA A MONTREUX

Avec son mammographe MicroDose®,
le CIR Imagerie de la Femme est à l'avant-garde en matière de radioprotection.

COMMENT NOUS TROUVER

Entrée/Réception: Clinique Suisse Montreux, 6e étage
Gare:
7 min à pied

Parking: sur place
Transports publics:
Bus No 201, arrêt Place du Marché
Tél: +41 21 944 62 44

Lien Google Maps

Pixyl.neuro : L’algorithme dédié à la sclérose en plaques

Depuis la fin du mois de mai 2021, l’algorithme Pixyl.neuro a été mis en production au sein de 3R. Pixyl.neuro est une solution d’Intelligence Artificielle qui détecte et analyse l’évolution des maladies neurodégénératives et neuro-inflammatoires comme la sclérose en plaques.

Intégré dans le système de lecture du radiologue, l’algorithme Pixyl.neuro analyse automatiquement chaque image issue des IRM cérébrales. Il identifie les anomalies de la matière blanche, les segmente, détermine leur volume et les classe en fonction de leur évolution dans le temps et dans l'espace. Visuellement, le logiciel affiche la localisation des lésions, un contourage de celles-ci, un rendu 3D et leurs caractéristiques. 

Pixyl.neuro fournit des informations détaillées sur :
  • le nombre de lésions 

  • la catégorisation des lésions par région cérébrale : nouvelles et anciennes, croissantes, stables ou régression

  • le volume de chaque lésion

  • un suivi de l’évolution si un examen antérieur a été fait

  • les principaux biomarqueurs d’atrophie cérébrale

L’algorithme donne ainsi au neuroradiologue un ensemble d’informations essentielles pour identifier la pathologie, évaluer et prédire les évolutions dans le temps de la maladie et la réponse au traitement le cas échéant.

Découvrez les détails du projet « Intelligence Artificielle » sur: www.groupe3r.ch/ia


Ci-dessous l'exemple d’une image améliorée analysée par l'algorithme Pixyl.neuro:

Pixyl..neuro Cliquer ici pour agrandir l'image

Dossier IA

mars 13, 2020, 18:16

L'Intelligence Artificielle au service de l'imagerie médicale

En 2021, 3R a déployé plusieurs algorithmes d’Intelligence Artificielle dans ses 13 centres d’imagerie de Suisse romande. Des outils performants et fiables qui n’ont pas pour vocation de remplacer le travail du radiologue, mais bien de l’accompagner dans sa pratique quotidienne.

🔥 Un nouveau cycle de formations 2022 est organisé: inscrivez-vous dès à présent! 🔥 

> Notre dossier consacré à l'IA
> Notre cycle de formations 2022 dédié à l'IA

image-site-pet-ct-finale


Webinaires - Introduction au PET-CT

Afin de voir ensemble les applications et indications actuelles les plus courantes du PET-CT pour la médecine oncologique et la médecine interne générale, 3R vous a proposé deux webinaires en libre accès.

👉 Voir les vidéos en replay

Conférence Dépistage du sein

janv. 26, 2021, 15:18
Dépistage cancer du sein

Webinaire: Le dépistage du cancer du sein avec l'ABUS (Automated Breast UltraSound)

Jeudi 9 décembre à 18h30, la Clinique Suisse Montreux a organisé un webinaire consacré au dépistage du cancer du sein avec le Dr Igor Martinek, fondateur et directeur médical de Clinique Suisse, et le Dr Dominique Fournier, radiologue et président de 3R - Réseau Radiologique Romand. Le replay vidéo sera bientôt disponible sur notre site internet.


Replay vidéo: Le dépistage du cancer du sein revisité à l’aube de l’intelligence artificielle

Il y a 40 ans, le cancer du sein touchait 1 femme sur 12. Actuellement, il est devenu bien plus fréquent car 1 femme sur 8 va en être affectée. La survie s’est cependant améliorée grâce à un diagnostic plus précoce et à plus grande efficacité des traitements modernes.

> Revoir la conférence 

Videos

févr. 2, 2018, 13:35




×