PET-CT

Le PET-CT est une technique d’imagerie hybride qui combine deux technologies médicales en un seul examen : des données fonctionnelles de SPECT et des données anatomiques de CT. C’est un complément indispensable de pointe à la scintigraphie classique planaire.


Vous êtes médecin et souhaitez prescrire un examen PET-CT à l’un de vos patients ?

Vous êtes un patient et en possession d’un bon d’examen de votre médecin ?


Comment cela fonctionne-t-il ?

Le PET-CT combine deux modalités d’imagerie à la fois : l’examen PET qui étudie l’activité biologique ou moléculaire des organes et l’examen CT qui met en lumière leur anatomie et morphologie. La fusion des images PET et CT permet d’analyser conjointement ces deux informations essentielles pour la détection et le suivi de multiples pathologies. Ainsi, le PET-CT est de plus en plus utilisé comme complément à un examen de routine en raison de ses performances diagnostiques très élevées.

la médecine nucléaire

La médecine nucléaire est une branche de la médecine qui utilise des substances radioactives pour diagnostiquer et traiter diverses pathologies.
Lors d’un examen PET-CT, le médecin nucléaire injecte par intraveineuse un produit radiopharmaceutique à faible dose et proportionnel au poids du patient. La molécule injectée cible un processus biologique spécifique en fonction de la situation.

Les avantages

  • La fusion des images PET et CT permet une analyse plus complète et améliore la détection d’anomalies ou leur progression. Les images produites sont d’une plus grande précision, ce qui facilite le diagnostic; le médecin nucléaire peut détecter des modifications cellulaires et tissulaires non observables avec d’autres examens d’imagerie.
  • Les examens PET-CT sont indolores et non invasifs. L’exposition au rayonnement est faible et de courte durée : le produit est injecté en dose infime et n’a pas de répercussion pharmacologique directe sur le corps. De plus, le produit est éliminé en quelques heures par l’organisme.
  • Avec la réalisation de deux examens en un (PET et CT), il y a un véritable gain pour le patient et le médecin. Cela permet d’effectuer un bilan corporel complet.
  • La pratique médicale des centres 3R repose sur un principe fondateur : “une dose juste pour un diagnostic juste“. Il s’agit ici d’utiliser la dose de radiation appropriée en minimisant l’exposition aux radiations autant que possible, tout en garantissant des images claires et précises permettant d’établir le diagnostic.

Nos centres de médecine nucléaire À sion et à Lausanne

Le premier centre de médecine nucléaire de 3R a été ouvert à l’Institut de Radiologie de Sion (IRS) en 2020, suivi par celui du Centre d’Imagerie du Petit-Chêne (CIP) à Lausanne en 2023. Tous deux disposent d’équipements de dernière génération permettant une amélioration significative de la prise en charge et du confort des patient-e-s avec une résolution d’image maximale, des durées d’examen plus courtes et surtout une exposition réduite aux rayonnements.

Emmenées par le Dr Theofilos Christoforidis et le Dr Victor Fernandes à l’IRS et par la Dre Maria Firsova au CIP, tous trois spécialistes FMH en radiologie médicale et en médecine nucléaire, les équipes médicales dédiées à cette spécialité ont à cœur de fournir des soins de qualité en travaillant en étroite collaboration avec les médecins référents.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter au 027 329 05 85.

Déclaration de consentement aux cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.
Mes préférences